Les racines du Mouvement Spontané

Boxe avec l'ombre et la lumière Taovie
Lire la vidéo

BOXE AVEC L'OMBRE ET LA LUMIÈRE

Dans l'enseignement Troisième Souffle nous pratiquons, la méditation, des respirations, la danse énergétique du Mouvement Spontané et également des pratiques avec un partenaire : l'Harmonisation à 4 mains et La Boxe avec l'Ombre et la Lumière.

Cette vidéo présente quelques éléments de Boxe avec l'Ombre. Chaque geste est conduit par l'énergie interne circulaire et spirale. L'expression de la force se fait PAR le relâchement.

Enfin le but n'est pas le combat mais la recherche d'harmonie qui se fait par l'accueil des coups portés par "l'agresseur", puis le corps se déforme pour n'offrir aucune résistance, la violence est alors transformée, puis c'est le temps d'exprimer la force...

Les percussions sont vibrantes et portées en effleurement... ce qui permet de ne jamais blesser ou faire mal. L'intention est pacifique, tout l'enjeu réside dans la reconnaissance, puis la transformation de la violence...

 

la transformation de la violence
Lire la vidéo

LA TRANSFORMATION DE LA VIOLENCE

Avant de créer le Mouvement Spontané et l'Ecole de bien-être Troisième Souffle, Jean-Marc Ortéga a longuement pratiqué le Judô, le Junomichi, le Karatedô de style Shitô Ryû, l'Aïkidô, le Jôdô, le Kungfu... et les styles internes...

Dans les années 60, les pratiques étaient souvent dures et très martiales ; aussi ce fut un long chemin que de transformer la violence et quitter la force pour laisser apparaître la douceur, la souplesse, les gestes sensibles et spirales du Mouvement Spontané.

Même si,dans les stratégies de combat de cette petite vidéo, la violence est douloureuse, ce sont nos racines...

Puis les branches s'enroulent et les feuilles et les fleurs se tournent aujourd'hui vers le ciel, vers la lumière...

L'énergie du baton libre - Chorégraphie Taovie
Lire la vidéo

L'ENERGIE DU BÂTON LIBRE

L'époque des démonstrations publiques, des compétions, des tournois... Ici c'est à Pénestin en 1997... grande fête des arts martiaux, un dimanche... Réminiscence...

La belle époque où nous allions à la découverte des arts martiaux traditionnels japonais et chinois pour les vampiriser, les absorber et marquer notre différence... avec reconnaissance et respect... le naturel, comme toujours, finalement pointe son nez et invite à la simplicité, à explorer l'énergie qui est là, dans ce morceau de bois, dans l’instant présent....

Cette chorégraphie, je l'ai créée à l'époque pour exprimer le paradoxe de la structure, la rigueur et la liberté... l'énergie jaillie de façon très étroite mais pleinement...

Depuis - avec la transformation de l'Ecole Energie en Ecole de bien-être Troisième Souffle - la forme a disparue, la violence a disparue, le chaos nous procure la joie de se perdre, de lâcher-prise, le geste suit le mouvement de la vie, l'énergie est redevenue libre...

Nous aussi... En tout cas, on y aspire et on s'y évertue. Jean-Marc